LE CIEL N’EST PLUS BLEU



Il faisait un temps splendide pour faire du voilier. Bali était au gouvernail. Doc était en charge de la grande voile. Haku, sur le mât, surveillait la mer et Matt… et bien Matt comptait des carottes, des feuilles et des os pour qu’ils ne manquent pas de quoi manger. Au bout de quelques heures, Bali, inquiète dit « le ciel n’est plus bleu ». Des nuages gris apparaissaient dans le ciel. On aurait dit la nuit. Mais ce ne fut pas le pire. De grosses gouttes tombèrent sur le visage de Haku. « Il pleut, mettez vos imperméables ! » cria-t-elle. Une grande lumière apparut dans le ciel. C’était un éclair.



Au bout d’un moment on entendit un énorme coup de tonnerre. « Matt » dit Haku, « quand tu revois un éclair, compte et n’arrête pas jusqu’à entendre le tonnerre de nouveau ». Il le fit et cria « huit ». « La tempête est proche », répondit Haku. Les vagues étaient de plus en plus grandes et hautes. Le voilier n’allait pas résister longtemps. Les Animalins devaient utiliser leurs pouvoirs. Matt se concentra pour savoir en combien de temps allait arriver la tempête. Bali, la plus courageuse, tenait le gouvernail. Et Doc et Haku, les plus tranquilles du groupe, tenaient les voiles. Alors, Doc se rappela un livre qu’il avait lu sur la communication des baleines. Et Bali eut une idée. Elle montra à ses amis comment imiter le chant de la baleine. Il restait très peu de temps. Le mât était sur le point de casser.



Tout à coup ils virent quelque chose d’énorme dans l’eau. Une énorme queue entrait et sortait au milieu des vagues. Une baleine ! Bali lança une corde dans l’eau. La baleine l’attrapa dans sa bouche et remorqua le voilier jusqu’au bord. « Nous sommes sauvés ! » crièrent-ils. Bali remercia dans langage des baleines sa nouvelle amie. Une fois au bord, ils s’embrassèrent, contents. Ils étaient fatigués. Ils avaient mal partout, même à la queue. Ils avaient eu très peur. Ils avaient juste envie d’un chocolat chaud devant un bon feu. Ils avaient, à n’en pas douter, un superbe voilier , mais la prochaine fois, avant de sortir en mer, ils regarderaient la météo. Ce n’est pas tous les jours que l’on trouve des baleines sauveteuses !


Inscrivez-vous à la newsletter pour être informés de la publication de la prochaine aventure des Animalins.



1 2 3

Revenir